En marge du confinement (5)

Avec le confinement, il est devenu impossible d’aller courir comme bon me semblait jusqu’à présent.
Les premiers jours, je ne prenais aucun plaisir en respectant la limite du 1 km autour de mon domicile. Carte d’identité, autorisation de déplacement dérogatoire, montre avec cadran de kilométrage bien en vue pour ne pas risquer une amende… bref, je ne courais pas, je me fliquais moi-même.

J’ai ressorti mon stepper et téléchargé une appli sport pour avoir mon compte de sport quotidien.
Grand mal m’en a pris !! J’ai forcé, fait travaillé d’autres muscles et me voilà stoppée net dans mes dépenses de calories par une énorme douleur au niveau du pied. Tendinite au niveau du tendon d’Achille, annoncée par Philippe le kiné-maraîcher, confirmée par l’interne Arthur (J’ai retenu son prénom, facile) qui remplaçait ma toubib. Verdict : 3 semaines de repos. Pommade, poche de glace, légers exercices… tout le bastringue quoi, celui qui ne me plait pas. Double confinement !! 3 semaines sans chausser mes baskets, ça va être horrible alors qu’entre deux accueils des enfants de personnels soignants à l’école, entre deux classes visio avec mes propres élèves et les devoirs à préparer/corriger j’avais le temps. Le temps, celui-ci aussi est parfait : grand beau, soleil à gogo.

Les jours ont passé, le mal a diminué. Un peu de marche avant la fin du temps réglementaire. C’est pas forcément guéri à 100%. Je sais que tu es en train de te dire que je le paierai mais je ne suis pas toujours très respectueuse des consignes…
Mon magasin de sport a attiré mon attention depuis quelques jours avec une nouvelle publication : un challenge Brooks, un défi à relever : le RunHappyAtHome organisé par Brooks
Achille semble plus docile ce matin-là. Mes Hoka se réjouissent. Ma casquette fétiche et me voilà prête à courir mon objectif de 5 km autour de la maison.
Ça peut paraître stupide, mais le défi est relevé sans douleur accentuée.
8 km 150 mètres de D+
La boucle est bouclée en 8.

4 Commentaires

  1. C’est la grande forme

  2. Ne vous ai-je pas conseillé, dans une vie – antérieure au confinement – qui parait maintenant tellement loin, de savoir lever le pied ? Mais bon, comment convaincre une rebelle ?☺
    Pour le soleil à gogo, je crois que c’est terminé … du moins chez nous.
    Bon courage et prenez soin de vous.

    • Il parait, en effet, que le soleil s’en ira, dès ce soir, vers d’autres contrées.
      Oui, c’était quand? Le temps ne compte plus…
      Quelques petites douleurs persistent mais qui ne me verront pas rester sans bouger !! 😛
      Bonne soirée, continuez également à prendre soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.