En marge du confinement (3)

Jour combien de confinement? Je n’ai pas compté. Les chiffres m’ennuient, je ne les retiens pas. Je n’ai pas compté parce que je ne me sens pas en prison. Je vis dans un petit coin de campagne, à l’écart de la circulation, entre champs et forêts. J’y suis bien.

Je fais ce que j’ai à faire, ce que j’ai choisi de faire, ce que j’aime faire sans devoir respecter la course effrénée contre le temps.

Au cours de ces jours, la nature a mille choses à m’offrir : j’ai le temps de l’admirer et chaque nouveauté est merveille à regarder. Ce matin, c’est une rose qui s’ouvre, hier c’était le muguet, demain un papillon viendra butiner un souci… Que sais-je encore?

Je profite de cette période éphémère, je sais qu’il faudra reprendre le chemin de l’école plus que mes deux jours actuels par semaine.
Alors oui, j’avoue que j’ai de la chance et que, pendant ce temps-là, d’autres se battent, sont sur le pied de guerre, prennent des risques, ont peur, pleurent et s’épuisent.

Je pense à mes parents que je n’ai pas vu depuis …trop longtemps, à ma famille, à mes amis… mais si c’est le prix à payer pour les épargner du méchant virus, alors oui, je reste chez moi et ne prend des nouvelles que par le téléphone.

Crise inédite. Retiendrons-nous quelque chose de cette situation ? Le monde d’après… je crains qu’on revienne au monde d’avant une fois que tout sera fini. D’ailleurs, ne sommes-nous pas en plein commencement de crises à répétitions, planétaires, environnementales. Ce n’est pas un secret, on le sait. On n’a pas réagi à temps… Panique, état d’urgence !

Est-il trop tard??

En somme pour résumer
Deux points ouvrez les guillemets :
 » Il faut que tout le monde soit poli avec le monde ou alors
il y a des guerres … des épidémies des tremblements
de terre des paquets de mer des coups de fusil …
Et de grosses méchantes fourmis rouges qui viennent vous
dévorer les pieds pendant qu’on dort la nuit. « 
Jacques Prévert, Histoires.

2 Commentaires

  1. Oui il fait meilleur à la campagne, surtout en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.