Souci de fin du jour

Même dans mon coin de campagne, même dans ma maison située au bord de la forêt, cette période de confinement bouleverse nos habitudes.

Se soucie-t-on désormais des heures qui passent? C’est comme une valse lente qui nous entraîne par son rythme un peu fantaisiste.

2 Commentaires

  1. C’est surtout une « valse hésitation » dans tous les domaines et les soucis ne sont pas que de la fin du jour !
    Bon courage et rrenez bien soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.