Des petits cailloux sur le chemin

Grand beau temps aujourd’hui !
Comme c’est agréable de revoir la lumière !

Un, deux, trois : Baskets aux pieds, c’est parti pour 11 kilomètres de course ce matin et presque 6 en balade cet après-midi avec mamy.

 « La nuit n’est jamais complète.
Il y a toujours puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chemin,
Une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée.

Il y a toujours un rêve qui veille,
Désir à combler,
Faim à satisfaire,
Un cœur généreux,
Une main tendue,
Une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie : la vie à se partager. »

Paul Eluard (in Derniers poèmes d’amour) »

4 Commentaires

  1. Grand beau hier. Ça change.

  2. Bien qu’ayant semé « des petits cailloux sur le chemin », est-il possible que vous vous soyez perdue depuis une semaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.