Contre la réforme des retraites

Oui, j’y étais, comme depuis le début de chaque rassemblement
Non, ce système de réforme de la retraite ne peut pas passer !

Les enseignant-es étaient très mobilisé-es ce vendredi 24 janvier… à juste titre ! Un mur de manuels rendus obsolètes par les réformes successives été dressé devant la DSDEN 70.

Aux retraites sont venues se greffer la réforme du lycée et même les évaluations nationales du primaire. 

Un ras le bol et une grande lassitude se sont installés.

L’école de Villersexel en force !

Est Républicain – 25.01.2020

2 Commentaires

  1. « ce système de réforme de la retraite ne peut pas passer » : il passera.

    Dommage que ses opposants, toutes tendances confondues, n’aient pas été capables (comme souvent) de s’unir pour faire reculer Philippe (et donc Macron). En dessous de 1 000 000 et plus de personnes dans la rue, point de salut !

    Le Gouvernement ment et abime la France. Il n’y a que le versatile Berger pour y croire. L’âge d’équilibre sera fixé à 65 ans voire plus, les retraites diminueront quasi mathématiquement, la valeur du point dépendra de la volonté de l’exécutif du moment. Les régimes spéciaux n’en sont plus mais ont été baptisés spécifiques, les ordonnances vont pleuvoir…

    Il serait temps que cette démocratie tendance autoritaire – quoiqu’en dise son Président dans une adresse à la presse – soit rappelée à l’ordre (ce que vient de faire timidement le Conseil d’État) et que ses boutefeux (crise des Gilets jaunes, réforme des retraites mal appréhendées, gérées en dessous de tout, soit 2 ans de « bordellisation ») à la compétence discutable, prennent la mesure de leur responsabilité, admettent pouvoir être remis en cause, acceptent une réelle négociation et cessent cette hautaine, malfaisante et inadmissible « vision » du peuple. Espérons qu’ils auront des comptes à rendre ! La légitimité devrait avoir ses limites.

    Hélas ! Trois fois hélas ! La désunion coupable faisant la faiblesse des manifestants luttant chacun pour sa propre chapelle, je pense que l’affaire est pliée au bénéfice de l’exécutif et que la majorité parlementaire aux ordres (c’est pitié de la voir et entendre applaudir aux QAG) va encore pouvoir longtemps humilier une opposition décadente pour ne pas dire inexistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.